empty L'audiovisuel de qualité

Toile technique : Différence entre une toile blanc mat et une toile technique

Le terme de toile technique est familier aux amateurs de Home Cinema les plus exigeants. Pourtant, une fois sorti de ce cercle élitiste -et souvent difficilement appréhendable – les avantages de cette toile restent inconnus ou obscurs. A l’occasion du lancement de notre toile technique Infinity, nous vous avons préparé une série d’articles pour comprendre le fonctionnement d’une toile technique, ses nombreux avantages ainsi que ses limitations. Comme toujours, pas de jargon inutile et des explications les plus claires possibles. Voici donc 3 articles pour comprendre ce qu’est une toile technique et dans quels cas elle vous sera utile. Pour débuter, commençons par le commencement et précisons la différence entre une toile blanc mat et une toile technique.

Quelle différence entre une toile blanc mat et une toile technique ?

Ce que l’on attend d’une toile de projection, c’est qu’elle réfléchisse la lumière du projecteur le plus uniformément possible. C’est précisément ce que fait la toile blanc mat, dont la réflexion est diffuse. À l’inverse, la réflexion spéculaire oriente la lumière dans une direction spécifique (les panneaux routiers en sont un bon exemple). La diffusion très uniforme de la lumière de la toile Blanc Mat devient cependant une limitation lors de projections dans une pièce de vie. Celle-ci étant souvent blanche (mur/plafond) avec beaucoup de surfaces brillantes (porte ou fenêtre en verre, décoration).

Lorsque la projection se déroule dans une pièce remplie de surfaces brillantes qui reflètent les lumières ambiantes et même celles de la surface de nouveau sur la toile, la toile à réflexion diffuse ne réfléchit pas uniquement la lumière activement projetée, mais aussi l’ensemble des réflexions parasites alentours.
Résultat : plus l’endroit est lumineux, plus l’image projetée sur la toile apparaît terne. C’est là que la toile technique entre en jeu : une quantité d’éléments de réflexion spéculaire sont introduits dans sa composition. La teinte grise particulière à la toile technique ALR provient notamment de ces particules argentées.

Bon, maintenant que les bases sont posées, intéressons-nous au fonctionnement d’une toile technique.

Be the first to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *